« Free son’s Goldberg » au Centre pénitentiaire de Riom

La grande œuvre au clavier de Bach que sont les variations Goldberg est toujours aujourd’hui une source actuelle d’inspiration, Le jazz grande musique d’improvisation se croise variation après variation avec cette musique savamment écrite mais libre d’écoute et bien plus  facile d’accès qu’on le croit. Nous prenons en désordre une dizaine de ces variations et mettons en face dans le spectacle vivant bien nommé son improvisation jazz. De ce ping pong pianistique, le thème habillé de ces couleurs changeantes apparaît par contraste dans sa pureté. La musique est une fête, Free son’s Goldberg la souhaite ainsi  mais fidèle à la diversité des styles.

Yannick Chambre et Gilles Audebert