31 festival piano à Riom du 16 au 27 juin 2017
Accueil > Festival classique > Ensemble DUMIAS, Pierre CHALMEAU et Ariane WOHLHUTER
Ensemble Dumias
Ensemble DUMIAS, Pierre CHALMEAU et Ariane WOHLHUTER
  • Ensemble DUMIAS, Pierre CHALMEAU et Ariane WOHLHUTER
  • Ensemble DUMIAS, Pierre CHALMEAU et Ariane WOHLHUTER
  • Ensemble DUMIAS, Pierre CHALMEAU et Ariane WOHLHUTER

LE COUP DE COEUR

Ensemble DUMIAS, Pierre CHALMEAU et Ariane WOHLHUTER
Lundi 19 juin 2017 - 20h30

Salle Dumoulin à Riom, 20h30

Ensemble DUMIAS, 15 musiciens
Pierre CHALMEAU, piano
Ariane WOHLHUTER, soprano

Programme :

BERLIOZ, sur des poèmes de Théophile Gautier
Les Nuits d'été (op.7)

VILLANELLE
LE SPECTRE DE LA ROSE
SUR LES LAGUNES (Lamento)
ABSENCE
AU CIMETIERE (Clair de Lune)
L'ILE INCONNUE

CHOPIN, Concerto pour piano no 1 en mi mineur, op. 11

Allegro maestoso
Romance : Larghetto
Rondeau : Vivace

 

Biographies :

Ensemble Dumias

L'ensemble Dumias, créé en 2016 résulte de la volonté du hautboïste Willy Bouche et du bassoniste Aurélien Coste d'explorer le répertoire musical avec un oeil nouveau, en s'entourant d'une équipe de solistes. La richesse des sonorités du double quintette (quintette à cordes et quintette à vent), à laquelle peuvent s'additionner une trompette, des percussions ou un piano par exemple, permet à cette formation à effectif réduit de proposer à tous les publics des œuvres variées empruntées tant à l'orchestre symphonique qu'à l'opéra ou à la musique de chambre.

 

Pierre Chalmeau

Suite à la parution de son premier disque dédié à Louis Couperin pour le label Fondamenta, Pierre Chalmeau continue de faire découvrir l’immense compositeur baroque à travers ses concerts.

Depuis 2015, on a pu l’entendre avec l’orchestre Mélo’dix interpréter en tournée le 4ème concerto op. 58 de Ludwig van Beethoven, ou encore à l’Abbaye de Royaumont dans le cadre des master classes sur instruments anciens d’Alexei Lubimov et Edoardo Torbianelli. Le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme l’invite pour un ciné-concert consacré au film « Les Dix Commandements »(1923) de Cecil B. DeMille. Il poursuit parallèlement avec le clarinettiste Carjez Gerretsen un projet de transcription de mélodies allemandes.
D’abord initié au piano par son père pianiste et chef d’orchestre, Pierre Chalmeau a débuté sa formation au CNR de Paris où il a obtenu un premier prix de piano et de musique de chambre en 2002. Il y a reçu l’enseignement de Billy Eidi, Chantal Fraysse et Brigitte Boutinon-Dumas, en piano, de Paul Boufil, en musique de chambre et d’Alain Louvier en orchestration et analyse musicale. Dans cette période, il a également suivi les conseils des pianistes Pascal Némirovski et Ventsislav Yankoff.

Unanimement admis au CNSMD de Lyon dans la classe d’Edson Elias et Thierry Rosbach, il en sort diplômé en 2008 du DNESM mention Très Bien à l’unanimité. Il y a parallèlement suivi les cours de Franck Krawczyk et Jacques Aboulker en musique de chambre avec le clarinettiste Carjez Gerretsen. Dans l’année qui suit l’obtention de son diplôme, il se perfectionne au Conservatoire Royal de Bruxelles auprès d’Aleksandar Madzar.
Cette même année, il participe aux master classes de Jean-Claude Pennetier et rencontre Tatiana Zelikman dont il recevra désormais régulièrement les conseils.
L’intérêt qu’il porte aux créations actuelles l’a amené à travailler en collaboration avec les compositeurs Jean-Charles Gandrille, dont il crée Polychromies et Instants Oniriques qui lui sont dédiées ; Jean-Bernard Collès, qui lui dédie son 6e Cahier d’Hallucinations ; Benoit Menut, dont il crée Après une lecture de Dante avec la violoncelliste Claire-Lise Démettre au festival Jeunes Talents à Paris ; et Julien Gauthier dont il enregistre plusieurs pièces au côté de l’altiste Hélène Desaint.

Le compositeur et pianiste Franck Krawczyk l’a sollicité pour plusieurs projets musicaux au Lavoir Musical, ainsi qu’au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme sous la direction de Christian Boltansky pour l’installation musicale Gute Nach. Ils ont par ailleurs collaboré avec le Chœur Accentus sous la direction de Laurence Équilbey pour une tournée franco-allemande en 2008 autour du compositeur Hans Eisler.

Pierre Chalmeau s’est distingué dans les concours Maria Canals en 2009, Teresa Llacuna en 2009, Premio Jaen en 2010, Brahms en 2010 et Vittorio Gui en 2011.

 

Ariane Wohlhuter

Lauréate de nombreux prix  en piano, chant, musique de chambre et pédagogie, Ariane Wohlhuter partage aujourd’hui sa carrière entre l’enseignement de la technique vocale au Conservatoire de Strasbourg  et l’interprétation du chant lyrique à géométrie variable.

Avec le guitariste Philippe Mouratoglou, elle interprète régulièrement le répertoire dédié pour voix et guitare (Dowland , Britten, Sor, Rodrigo…) mais également des arrangements personnels de mélodies et lieder de Fauré, Schubert, d’airs de Purcell, Haendel, Mozart …

Depuis sa création en 2009, leur duo est l’invité de nombreux festivals : Chaise-Dieu,  Flâneries musicales de Reims, Artes Vertentes au Brésil, Musique en Polynésie, festival des troubadours, Musique et Patrimoine en Languedoc Roussillon etc…  Leur premier CD, autour de la musique de Britten et Bogdanovic, est paru en 2013 chez Troba Vox. Un deuxième CD de lieder de Schubert et mélodies de Fauré sortira en mars 2017 sur le même label.

Elle collabore pour des concerts, des productions scéniques et des enregistrements avec le Collegium vocale sous la direction de Philippe Herreweghe, mais aussi avec le Parlement de musique (Martin Gester), la maîtrise de garçons de Colmar ,le quatuor Florestan , l’orchestre Mozart de Toulouse, l’ensemble de cordes Occitania, l’orchestre de chambre de Detmold, Antichi Strumenti…

Avec l’ensemble vocal  Voix de Stras, elle a exploré le répertoire contemporain lors des festivals Musica à Strasbourg, "Compositores de hoje" à Rio de Janeiro, mais aussi à Chicago, Vologda, St Petersbourg, Dakar, Vienne...

Très appréciée pour son interprétation de la musique baroque et classique, elle se produit régulièrement  en récital avec les organistes Jean Dekyndt, Daniel Maurer, Damien Simon, la violoniste Stéphanie Pfister, les pianistes Elyette Weil et Michel Capperon, les trompettistes Guy Ferber et Bernard Soustrot, le contre-ténor Leandro Marziotte pour des récitals autour de Bach, Haendel, Vivaldi, Mozart, Luzzaschi, Monteverdi....

Outre un vaste répertoire de messes, oratorios et récitals de musique de chambre régulièrement donné en France et à l'étranger, Ariane Wohlhuter a également interprété sur scène les rôles d'Eurydice dans Orphée de Glück, Mlle Silberklang dans le Schauspieldirektor de Mozart au festival d'Essaouira ou encore Sandrina dans L'Infedelta Delusa de Haydn.