Accueil > Le festival

Le festival

On ne présente plus le Festival Piano à Riom qui souffle ses 33 bougies cette année. Avoir l’honneur d’être la marraine de cette prestigieuse manifestation qui a accueilli quelques-uns des plus brillants musiciens au fil du temps est un immense bonheur.

Le renom de Piano à Riom est lié à Vlado Perlemuter, Aldo Ciccolini,
Jean-Claude Pennetier, Jean-Marc Luisada ou encore Bertrand Chamayou, pour ne citer que quelques noms de génération en génération. Mais la richesse de ce festival s’est aussi inscrite dans l’association des pianistes avec d’autres instrumentistes et ensembles, tel que Ivry Gitlis, Jean-Jacques Kantorow,
Paul Meyer, Gilles Apap, Philippe Bernold ou l’Orchestre d’Auvergne.

Dans la continuité de cet héritage lumineux nous aurons la joie d’entendre cette année neuf concerts allant du récital de piano aux mélanges avec des ensembles avec vents ou même percussion, ou encore des voix.

Talent déjà confirmé, Florian Noack donnera, pour la première fois, un récital au Festival.

Piano à Riom se réjouit également de retrouver Thomas Enhco, cette
fois-ci en duo avec la percussionniste Vassilena Serafimova. Le Trio Messiaen, vainqueur du Concours International de Musique de Chambre de Lyon, s’impose comme l’un des ensembles à suivre de près.

Les plus petits du public pourront savourer aux côtés des plus grands le conte musical Pierre et le loup, qui sera donné par le Collectif 88. Les valeurs confirmées du pays seront aussi présentes avec le Choeur régional d’Auvergne et François Clément à l’orgue, ainsi que le Brass Band Arverne accompagnant la pianiste Clémentine Dubost.

à mon tour, j’aurai le plaisir de me produire en solo, puis en duo avec l’une des flûtistes les plus brillantes de sa génération, Julie Moulin, dont le magnifique parcours a commencé en Auvergne et l’a menée jusqu’au célèbre Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, dont elle est membre. Nous donnerons un programme incluant quelques-uns des plus beaux airs d’opéras avec la soprano Ainhoa Zuazua Rubira et le ténor Rémy Poulakis. Je serai également entourée de quatre formidables musiciens à vents, représentants de la grande école d’instruments à vents française, le clarinettiste Julien Chabod, le hautboïste Willy Bouche, le corniste Pierre Rémondière et le bassoniste Guillaume Bidar pour les quintettes de Mozart et Beethoven.

Des concerts pour tous les goûts et tous les âges - nos artistes ont hâte de partager ces moments de bonheur musical avec vous ! Vive la musique !

Suzana Bartal
Marraine du Festival